deltaplane coler comme un oiseau
Christian Leydier Anne Sophie Catherine Bobar Jean-Claude Mosnier
 
voler comme un oiseau
   
 
   
apprendre à Ambert  
 
 
 
 
 
 
 
   
 
co-voiturage  
Mailing list en fonction
 
   
news site  

Films disponibles en téléchargement

Demandez la version DVD

 
 
témoignages

Catherine --- Arnaud --- Anne Sophie

Fin Juillet 2002, j'arrivais un soir à Ambert, après six heures de train et de car, un peu anxieuse.
Tout avait commencé un mois avant: j'avais fait, sans l'avoir vraiment choisi, un stage de deltaplane dans le Sud avec mon beau-frère. Nous nous étions inscrits pour...du parapente...et il y avait eu maldonne. La semaine avait été remplie de bons moments...mais je n'avais pas progressé. Or, j'avais décidé, puisque je devais rejoindre des amis dans le Massif Central, de partir deux jours avant, car il avait une école à Ambert et qu'Ambert était presque sur ma route(!), pour essayer d'avancer un peu. Me voilà donc au camping, dix ans que cela ne m'était arrivé.

Le lendemain matin, Jean-Claude,le responsable de l'école, passe me chercher. Toute intimidée, je me retrouve sur la pente-école. Deux impressions, aussitôt: déja, elle est magnifique, on croirait un golf tellement l'herbe ressemble à un tapis moelleux, ça me change de la caillasse du midi où j'ai démarré, c'est accueillant. Plusieurs pentes donnent sur une piste centrale et, selon le vent et leur progression, les élèves passent de l'une à l'autre. Et puis, l'éblouissement: je vois des gens, dont des filles, qui volent,alors qu'ils ont commencé à apprendre depuis peu. L'envie me tenaille, je ne peux croire que ce soit pour moi aussi (cinq jours à galoper sur une pente-école sans décoller...faut le faire). Il y a une dizaine d'élèves, Jean-Claude s'occupe des plus avancés, et Christian des moins...Donc il me prend en charge. Il comprend tout de suite ce qui ne va pas, me fait faire des exercices...Tout se passe comme dans un rêve...Une heure après, je vole de la mi-pente. Et en fin de matinée, du haut...Incroyable! Je me sens irradiée de bonheur.

Pour tout dire, j'ai dû y revenir pas mal, à cette pente-école, car je ne suis pas dans les plus dégourdis...Il me fallait ça, pour prendre confiance, voir que c'est solide, que l'air porte en vérité. Mais déjà il y a là des instants merveilleux, je sens plein de plaisir, à frissonner, tellement c'est fort. Et puis il y a une sorte de communion avec la nature. Enfin il y a une superbe ambiance dans le groupe et avec les deux compères qui nous apprennent, nous secouent, nous maternent, nous engueulent. C'est étonnant aussi comme ce que j'ai vécu là a pu me faire réfléchir sur moi.

Le matin du premier grand vol...Houlala! J'ai plutôt mal dormi. Est-ce que vraiment j'ai voulu ça? Est-ce que je vais être capable, moi qui ai facilement le vertige, moi qui connais la peur...Questions...Et puis oui! je l'ai vraiment voulu. Et puis il y a les moniteurs qui savent ce qu'ils font, ils s'y connaissent, eux. Donc j'y vais. Nous étions trois, deux garçons hollandais et moi. Nous montons les ailes au décollage du Bien. Moi je devais faire un biplace avec Jean-Claude...à mon avis surtout pour voir si je gère mon stress...et c'est une précaution utile...Patatrac...un nuage nous tombe dessus, c'est la purée de pois. On attend. Par la radio, Christian qui nous attend au terrain d'atterrissage nous dit qu'en bas c'est dégagé. Mais après deux heures d'attente, il nous annonce que le vent s'est levé, et qu'il est trop fort pour nous, petits débutants...On remballe...et les hollandais repartent pour leur pays...dur!
Le mois suivant, me voilà revenue. Biplace...hum...et puis grands vols...trois dans cette matinée. C'est tellement fou, je n'arrive pas à réaliser, à le croire. Je suis tendue comme un arc, les muscles m'en font mal tellement je tiens fermement les montants. le premier vol j'ai beaucoup d'appréhension. C'est tellement autre. Et c'est ça que je cherche...Voilà...C'est fabuleux. Et je n'en connais rien encore...

>>

 

 

vers le sommaire
 
  site d'élèves
de l'école Delta-Auvergne spécialisée dans l'enseignement du deltaplane
 
     
 
cliquez pour agrandir
 
Catherine remonte son aile

Catherine
à la pente école

 
Catherine en virage

Catherine
en virage

 
Catherine au décollage du Bien

Catherine au décollage du Bien à Job